Le rôle fondamental des émotions dans les apprentissages

Smileys Le rôle fondamental des émotions dans les apprentissages

« Le temps des devoirs se transforme en cauchemar ? Votre enfant bloque dans un apprentissage et la peur s’empare de lui ? »

Les émotions jouent un rôle fondamental dans les apprentissages.

On distingue des émotions positives et des émotions négatives.

Les émotions positives sont un moteur pour bien rentrer dans les apprentissages : le plaisir de découvrir, la joie de faire, la fierté de réussir, la confiance dans sa capacité à réussir….

D’autres émotions, négatives, peuvent venir perturber les apprentissages et devenir handicapantes pour apprendre sereinement.

La PEUR : de l’inconnu, de se tromper, de décevoir papa ou maman, de décevoir la maîtresse, de se faire gronder, d’être ridicule, de réussir. La PEUR se transforme souvent en PARALYSIE.

La COLERE : de voir que les autres y arrivent mieux que moi, de ne pas réussir tout de suite, face à la durée des devoirs. La COLERE, engendrée par la frustration, se transforme souvent en CRISE DE NERFS.

Quand les émotions négatives prennent le dessus et prennent le contrôle du « cerveau », il est impossible pour votre enfant de réfléchir de façon raisonnable et raisonnée. Sa capacité de mémorisation, son attention, sa façon de s’approprier l’information s’en trouvent perturbées.

C’est lorsqu’une émotion commence à perturber le fonctionnement de l’enfant qu’il faut s’en préoccuper.

Pour accompagner votre enfant vers une meilleure gestion de ses émotions et pour favoriser la mise en place et le développement d’une juste confiance en soi, découvrez nos ateliers collectifs :

Atelier Je m’épanouis par le théâtre pour enfants de 5 à 10 ans, 1H10/semaine tout au long de l’année scolaire.

Atelier Du stress au bien-être pour collégiens et lycéens, 1H/ semaine tout au long de l’année scolaire.